Quelles difficultés doit surmonter la coordination des politiques économiques dans l'Union Européenne ?

Pour revenir au sommaire des SES, c'est ici...    et pour la version affichant une idée par sous-partie, c'est par là...    (droits réservés)


Le degré élevé d'ouverture des économies européennes, et le fait qu'elles partagent avec l'euro une même monnaie, rendent nécessaires une assez forte coordination des politiques économiques. Le simple fait de réagir à un ralentissement de la croissance par une relance de la demande, par exemple, est inutile et nuisible si nos voisins ne font pas la même chose et n'achètent pas davantage nos produits en même temps que nous augmentons notre consommation des leurs. Pourtant cette coordination pose des problèmes, y compris entre les gouvernements nationaux et les institutions européennes comme la Banque Centrale. Quelles sont les difficultés qui doivent être surmontées en la matière ?

1/ La coordination par les règles a ses limites, de même que celle par la négociation


 a) Qu'est-ce que la coordination par les règles et par la négociation dans l'UE ?

Les décisions de politique économique d'un gouvernement national ont des effets indirects sur les autres pays de l'UE. Afin d'éviter que les choix faits d'un Etat à l'autre aient des effets contradictoires, la première solution a été d'inscrire dans les règles de l'UE des principes comme le Pacte de Stabilité. Celui-ci énonce par exemple qu'aucun Etat membre de la zone euro ne doit avoir durablement un déficit public supérieur à 3% de son PIB. Il s'agit d'un exemple de coordination par les règles. Des sanctions sous forme d'amendes sont théoriquement prévues.

A cela s'ajoute une coordination par la négociation. Les ministres des finances de l'ensemble des pays membres de l'UE se réunissent ainsi au moins une fois par mois pour débattre des sujets économiques et financiers de l'UE : c'est ce qu'on appelle le conseil ECOFIN. Les ministres en question discutent à cette occasion, bien entendu, des politiques économiques suivies dans chaque pays et ils peuvent prendre des engagements les uns envers les autres. Ils vérifient aussi le respect des règles comme le pacte de stabilité. Ces discussions peuvent également avoir lieu au niveau des chefs d'Etats ou de gouvernements.


 b) Pourquoi la coordination par les règles et celle par la négociation ont chacune des problèmes d'efficacité ?



2/ Les coordonnateurs européens sont moins légitimes et moins financés que les gouvernements nationaux coordonnés


 a) Pourquoi les institutions européennes manquent d'un véritable arbitre légitime ?



 b) Pourquoi le budget européen est trop faible pour influencer les politiques nationales ?